Devenue une préoccupation universelle, la protection de l’environnement à trait à des mesures prises pour venir à bout, ou pour réduire les effets néfastes des actes de l’homme sur l’environnement. Plusieurs méthodes sont utilisées pour œuvrer à cette protection. Face aux nouvelles techniques de l’information et de la communication, il se pose souvent la question de savoir comment contribuer à la préservation de l’environnement à travers Internet ; ce qui est bel et bien faisable.

Parlons des médias sociaux

De nos jours, les médias sociaux offrent la possibilité d’atteindre facilement plus de gens. Ils constituent une méthode de sensibilisation à grande échelle sans grandes contraintes budgétaires. Avec le potentiel viral de ces derniers, élargit la portée des campagnes de sensibilisation devient bien plus aisé. Il est donc possible de partir des réseaux sociaux pour mener à bien une campagne de sensibilisation sur la protection de l’environnement.

Pour ce faire, il faudra avoir une bonne stratégie, car si la campagne est bien menée, il sera plus facile d’inciter les internautes à œuvrer dans le sens de ladite protection. Ainsi, pour s’assurer que les messages soient bien véhiculer, on priorise les points forts, sur des messages pouvant marquer les esprits ; ces messages se relaient facilement, au point de susciter plusieurs polémiques. Il est ainsi possible de partir d’une simple image pour véhiculer un message concret, et pour soulever plusieurs préoccupations.

Par ailleurs, il est également possible avec ces médias, de lancer des pétitions contre des faits qui vont à l’encontre de la protection de l’environnement. Pour faire court, pour participer à la protection de l’environnement sur internet, on peut se servir des médias sociaux pour susciter l’envie d’agir, en allant de la sensibilisation à l’action. Et dans ce sens, l’internaute lui-même devient un acteur de la campagne de sensibilisation.

Qu’en est t’il des blogs ?

Les blogs constituent également une bonne option. Cependant, les lecteurs de nos jours, adoptent pour la plupart une attitude volatile. Ils accordent très peu de temps et d’intérêt au contenu des articles, et encore moins aux articles volumineux. Pour éviter, par exemple que les messages divulgués à travers les articles des blogs ne se dissolvent pas dans la masse des informations. Il est primordial d’écrire de sorte à ce que le contenu des articles soit émergé. Il est donc important de capter l’attention des lecteurs. Pour ce faire, il faut miser sur la facilité de la mémorisation des messages véhiculés. Il faudrait éviter les discours, et se focaliser sur des petits textes, et surtout, des articles bien illustrés. Étant donné que les lecteurs sont facilement distraits, se focaliser sur les émotions est un bon moyen pour les maintenir captiver. Il faut donc, à travers les articles, pouvoir leur faire éprouver des émotions positives par rapport à la protection de l’environnement, afin de pouvoir les amener à agir d’eux-mêmes dans ce sens.